Tuberculose :
Prédire en 48h les résistances
aux 15 principaux antibiotiques

Analyse des communautés microbiennes

Caractérisation et traçage des microorganismes

previous arrow
next arrow
previous arrownext arrow
Slider

News

  • INFORMATION CLIENT COVID-19

    À compter du 1er avril, notre société sera contrainte de suspendre ses activités pour une durée indéterminée.

    Lire la suite...

  • Grippe : lutter contre les surinfections bactériennes grâce au microbiote

    Des chercheurs du Centre d'infection et d'immunité de Lille (CNRS/Inserm/Institut Pasteur de Lille/Université de Lille/CHU de Lille), d'INRAE et de GenoScreen révèlent pour la première fois chez la souris, que les perturbations du microbiote intestinal engendrées par le virus de la grippe favorisent les surinfections bactériennes secondaires. Publiés dans Cell Reports le 3 mars 2020, ces résultats offrent de nouvelles perspectives pour la prévention et le traitement des pneumonies bactériennes, une cause majeure de décès chez les personnes âgées ou vulnérables infectées par le virus de la...

    Lire la suite...

  • La tuberculose zoonotique chez l'Homme évaluée avec Deeplex Myc-TB : une étude nationale de 18 mois au Liban

    L'Organisation mondiale de la santé (OMS) et d'autres organisations internationales (dont l'Organisation mondiale de la santé animale (OIE) et l'Union internationale contre la tuberculose et les maladies respiratoires), ont récemment appelé à agir pour diagnostiquer et traiter avec précision la tuberculose zoonotique1 chez l'homme, causée par Mycobacterium bovis2. Sa contribution à la tuberculose humaine, autrement principalement causée par Mycobacterium tuberculosis, serait sous-estimée au niveau mondial. Les données représentatives sur cette zoonose à l’échelle national font...

    Lire la suite...

Focus

{image_into_alt}

Les communautés microbiennes

Constitué(e)s par des bactéries, des archées, des protistes, des champignons et/ou des virus, les communautés microbiennes ou microbiotes, auparavant méconnus, sont aujourd’hui reconnus comme des acteurs clés du bon fonctionnement de notre organisme et de notre Environnement. Depuis 2008, GenoScreen s’intéresse particulièrement à l’étude de ces communautés microbiennes et son équipe de R&D développe, optimise et standardise diverses méthodologies nécessaires à leur étude (MetaBiote®, Whormss® etc). De l'extraction d'ADNg adaptée à différents échantillons, microbiotes humains/animaux (fèces, prélèvements cutanés, oraux, sputum, biopsies intestinales etc.) ou microbiotes environnementaux (sols agricoles/pollués, rhizosphères, air filtré etc.) à l'analyse finale des métadonnées.

En savoir plus

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies de statistiques.