À compter du 1er avril, notre société sera contrainte de suspendre ses activités pour une durée indéterminée.

De nouvelles dates de formations en Bioinformatique et Métagénomique ciblée sont disponibles pour l'année 2020, n'hésitez pas à vous inscrire !

Des chercheurs du Centre d'infection et d'immunité de Lille (CNRS/Inserm/Institut Pasteur de Lille/Université de Lille/CHU de Lille), d'INRAE et de GenoScreen révèlent pour la première fois chez la souris, que les perturbations du microbiote intestinal engendrées par le virus de la grippe favorisent les surinfections bactériennes secondaires. Publiés dans Cell Reports le 3 mars 2020, ces résultats offrent de nouvelles perspectives pour la prévention et le traitement des pneumonies bactériennes, une cause majeure de décès chez les personnes âgées ou vulnérables infectées par le virus de la grippe.

GenoScreen participera à in-cosmetics®  global du 30 juin au 2 juillet 2020 à Barcelone, Espagne.

L'Organisation mondiale de la santé (OMS) et d'autres organisations internationales (dont l'Organisation mondiale de la santé animale (OIE) et l'Union internationale contre la tuberculose et les maladies respiratoires), ont récemment appelé à agir pour diagnostiquer et traiter avec précision la tuberculose zoonotique1 chez l'homme, causée par Mycobacterium bovis2. Sa contribution à la tuberculose humaine, autrement principalement causée par Mycobacterium tuberculosis, serait sous-estimée au niveau mondial. Les données représentatives sur cette zoonose à l’échelle national font particulièrement défaut dans les régions du monde où son taux est probablement le plus élevé (Asie, Afrique).

M. bovis est la bactérie responsable de la tuberculose bovine. Elle est capable également d’infecter les humains. Elle cause fréquemment des formes extrapulmonaires de tuberculose chez l'homme, difficiles à diagnostiquer. De plus, contrairement à M. tuberculosis, M. bovis est naturellement résistant à la pyrazinamide, un antibiotique important dans le traitement standard de courte durée de la tuberculose.

Un diagnostic précis de M. bovis est donc important pour définir le traitement approprié pour le patient. Ce diagnostic peut également guider la détection des animaux infectés et des sources d'aliments contaminés (viande, produits laitiers, etc.), représentant des risques zoonotiques qui peuvent échapper aux mesures de lutte contre la tuberculose. Toutefois, les tests de diagnostic phénotypique et moléculaire les plus couramment utilisés ne permettent pas de différencier M. bovis de M. tuberculosis.

Pour remédier à ces problèmes, Al Ashkar et ses collègues ont utilisé le nouveau test Deeplex® Myc-TB pour révéler pour la première fois la prévalence nationale de la tuberculose zoonotique dans un pays à revenu moyen inférieur, à savoir le Liban. Contrairement aux autres tests, ce test complet développé par GenoScreen permet aux utilisateurs de distinguer M. bovis de M. tuberculosis, d'identifier plus de 100 autres espèces mycobactériennes et de détecter simultanément la résistance à la pyrazinamide, ainsi qu'à 14 autres antituberculeux. Le test peut être appliqué directement sur des échantillons cliniques, avec un délai d'exécution d'un à deux jours, au lieu des semaines nécessaires aux tests basés sur des cultures.

L'utilisation du test Deeplex® Myc-TB, qui identifie spécifiquement M. bovis, permettra ainsi de mieux détecter les infections zoonotiques, de définir un traitement plus approprié pour les patients et de guider la recherche de sources zoonotiques.

 


1. Zoonose : maladie humaine contractée à partir d'un animal ou d'un produit animal (par exemple : bétail, produits laitiers, viande...)

2. Olea-Popelka F, Muwonge A, Perera A, Dean AS, Mumford E, Erlacher-Vindel E, Forcella S, Silk BJ, Ditiu L, El Idrissi A, Raviglione M, Cosivi O, LoBue P, Fujiwara PI. Zoonotic tuberculosis in human beings caused by Mycobacterium bovis-a call for action. Lancet Infect Dis. 2017 Jan;17(1):e21-e25. doi:10.1016/S1473-3099(16)30139-6. Epub 2016 Sep 30. Review. PubMed PMID: 27697390

Louise-Eva VANDENBORGHT a soutenu sa thèse pour le grade de docteur de l’université de Bordeaux

GenoScreen est sponsor du Symposium de génétique et génomique organisé par l’Equipex LIGAN-PM. Intitulé « The Magnificent Last Decade In Genetics & Genomics ».

GenoScreen participera au colloque sur « la production d'insectes pour l'alimentation humaine et animale » d’Adebiotech, les 26 et 27 novembre 2019 à Biocitech Romainville-Grand Paris .

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies de statistiques.